ENTREE DE VILLE

Etude d'aménagement de l'entrée de ville de Quissac

Note d'intention.

 

Cette entrée de ville offre une vue spectaculaire, sur le grand paysage environnant (collines cévenoles) et c’est un atout à valoriser.

Mon choix dans cette proposition d’aménagement est de supprimer les trois cyprès existants car ceux-ci écrasent par leur présence l’aménagement qui pourrait être envisagé et l’horizon vers ce grand paysage. Les oliviers existants sont donc conservés au profit des cyprès et leur présence est confortée par de nouvelles plantations.

Le gazon existant est également remplacé par une «prairie fleurie» adaptée qui permet de réduire considérablement les temps d’entretien (une fauche tardive par an).  Par «prairie adaptée», on entend un mélange de semences qui savent répondre aux exigences de sol, de climat et qui est pérenne (composition à majorité de plantes vivaces). La prairie par sa diversité floristique (floraison diversifiée sur une longue période) sert de réservoir à la biodiversité (zone «refuge») et joue un rôle de transition entre zone urbanisée et zone naturelle. La démarche environnementale peut être complétée par du mobilier de type: nichoirs, refuges à insectes (réalisés par les enfants des écoles ou centre de loisirs) ou ruches (type cévenoles). 

Proposition de deux types de végétalisation: 
- une végétalisation «jardinée» car plus ornementale avec une palette végétale que l’on retrouve dans les jardins sous forme de trois massifs situés dans l’alignement des trois axes routiers ainsi que les trois terre-pleins qui sont végétalisés de la même manière et forment des rappels
- une végétalisation «naturelle» du centre du rond-point et de l’abord immédiat de celui-ci avec une palette végétale favorisant la biodiversité  

De nouvelles plantations de platanes viennent renforcer l’alignement déjà existant autour et à l’approche du rond-point en venant de la route Montpellier et de la route de Nîmes. Néanmoins les vues sur le centre ancien et les berges du Vidourle sont conservées. Ce présent projet doit s’intégrer au futur projet de «boulevard urbain», un lien est crée par le renforcement des alignements de platanes qui créent la continuité avec le futur boulevard urbain et dans le choix d’une palette végétale en cohérence avec les futurs aménagements déjà réalisés sur le rond-point.

Lieu: Gard (30)

Année: 2017

Maîtrise d'ouvrage: Mairie de Quissac

Maitre d'oeuvre: Céline Le Bris

Mission: végétalisation du rond-point de l'entrée de ville, route de Nîmes